Return to site

Comment répondre efficacement aux appels d'offres ?

Se lancer dans la réponse aux marchés publics n’est pas toujours chose facile : cela prend du temps, nécessite un minimum d’investissement et de connaissances, la concurrence est rude et surtout il n’y a aucune garantie de résultat.

Par ailleurs, depuis le 1er octobre 2018, la réponse électronique aux marchés publics est obligatoire pour les marchés supérieurs à 25.000 € HT sauf dans quels cas particuliers.

Si la réponse dématérialisée nécessite une organisation et une acclimatation aux diverses plateformes de dépôts, celle-ci constitue une réelle avancée pour les petites et moyennes entreprises.En effet, souvent redoutée par les entreprises, la dématérialisation présente de réels bénéfices. Outre le gain de temps, le dépôt électronique permet l’envoi sécurisé des documents et la réception d’un accusé de réception prouvant le dépôt dans les temps. La dématérialisation limite les coûts liés à l’impression des dossiers et aux envois.

Les appels d’offres restent en effet, des leviers de chiffre d’affaires considérables pour les TPE et PME françaises. Mais encore faut-il savoir les sélectionner et y répondre efficacement pour maximiser ses chances de réussite sans y consacrer trop de temps, pour ne pas plomber sa marge.

Voici des conseils en 5 étapes pour répondre aux appels publics à la concurrence :

1. Se faire connaître des services décisionnaires
2. Analyser l’avis d’appel public à la concurrence

L’avis d’appel public à la concurrence (AAPC) est une sorte de résumé de l’appel d’offres qui reprend le lieu d’exécution, l’objet du marché, l’allotissement, la procédure utilisée, les contraintes particulières, l’estimation (pas toujours), les critères d’attribution et la date limite de dépôt des dossiers. L’analyse de l’AAPC permet de faire rapidement le tri entre les appels d’offres intéressants et ceux pour lesquels il est inutile de dépenser du temps et des ressources.

3. Analyser le dossier de consultation des entreprises

Une fois que vous avez sélectionné les appels d’offres, vous pouvez retirer les dossiers de consultation des entreprises (DCE). Le DCE est un dossier qui comprend de nombreux éléments qui devront être analysés en détail pour maximiser ses chances de réussite en répondant exactement aux exigences de l’appel d’offres.

4. Rédiger la réponse à l’appel d’offres

Le plus important dans la réponse aux appels d’offres est de ne pas oublier de documents !

5. Analyser la réponse en cas de rejet de la candidature

Quand on répond à des appels d’offres, on obtient régulièrement des rejets de candidature. Et c’est une bonne chose aussi : car on peut analyser ces rejets en demandant les décisions de rejet. Le donneur d’ordre envoie alors un document détaillant, pour chaque critère d’attribution, la note obtenue par votre entreprise et la note obtenue par l’entreprise qui a gagné l’appel d’offres. Ce tableau permet d’analyser les causes du rejet pour mieux répondre aux appels d’offres suivants !

N'hésitez plus, lancez-vous dans les appels d'offres de marché public,

EXTERNEO SERVICES vous accompagne dans l'ensemble de vos démarches !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly